X  -  André DASSONVILLE  -  MULLIER

 

 

 

 

André DASSONVILLE, fils de Pierre Dassonville et de Marie Pené, fut marchand olieur et bourgeois forain de la ville de Courtrai. Il fut baptisé à Mouscron, le 1er novembre 1680. Il y épousa par contrat du 31 octobre 1721 et religieusement le 11 novembre, Marie-Anne-Thérèse MULLIER, fille de Jacques et de Claire Mouton. Elle était la sœur de Léonard qui avait épousé Cécile Dassonville, sœur d’André. Elle fut baptisée à Mouscron le 4 février 1700, bourgeoise de Courtrai après son mari, inhumée à Mouscron le 6 août 1770.
(
A.E.T. r. XXXVIII, n° 147 ; r. XXXIV, n°94)

André fut propriétaire du moulin del Val à Mouscron.

Le 2 février 1737, il achète de Jean-François Dassonville, fils de feu Jacques, « un chesne montans sur trois cens et demy de labeur » (A.E.T. r. XXIX n° 97).

L’année suivante, il est « maître égliseur de l’église paroissiale du village et comté de Mouscron ».

En 1740, il figure au rôle de la taille de Mouscron pour 12 cents « y compris un moulin à huile » (A.C.M. Rolle des occupeurs pour 1740).

Il mourut à Mouscron le 28 septembre 1752. Un inventaire des biens délaissés par lui fut dressé le 3 mai 1753 (Document à venir). A cette date, ses sept enfants vivaient encore :

 

 

 

 QUITTANCE   DU   26   NOVEMBRE   1758

Signée  par  André  DASSONVILLE

 

Receu par le soubsigné André Dassonville, fils de feu Pierre, maître égliseur de l’église paroissiale du village et comté de Mouscron, de l’an 1738, en la place de feu Barthélemi Descamps, et ce du sr Joannes de Brabandre, collecteur dudit Mouscron, la somme de quarante livres parisis pour une année de cours d’une rente que la paroisse dudit Mouscron doibt à ladite église, escheu le 29 juillet 1737, porté dans l’estat des charges de la dépouille 1737. Tesmoin, ce 26 novembre 1738

 

Signé : André DASSONVILLE

 

 De leur union sont nés huit enfants :

1 - Jeanne-Françoise DASSONVILLE, baptisée à Mouscron le 19 novembre 1722, décédée après1770. Elle épousa à Mouscron le 30 juin 1767, Michel-Joseph MULLIER, fils de Floris et de Marie-Catherine Lefevre né à Wattrelos.

2 - Marie-Anne-Thérèse DASSONVILLE, baptisée à Mouscron le 22 mai 1725, y épousa le 3 octobre 1758 Martin-Joseph GADEINE, fils de Martin et d’Antoinette Cornille. En 1784, elle habitait Roncq (Nord).

3 - Pierre-André DASSONVILLE, baptisé à Mouscron le 8 avril 1728. En 1793, il y était domicilié à Bissegem. Il épousa Barbe-Thérèse DEPLA ou DEPLAT, fille de Jean-Baptiste, née à Marcke-lez-Courtrai.

Il eurent quatorze enfants :

a - Pierre-joseph DASSONVILLE, écrivain, né à Courtrai (Saint-Martin) le 8 décembre 1758, y décédé le 23 avril 1801. Il épousa dans la même église le 23 novembre 1785, Anne-Joseph D’HALLUIN, de Reckem, fille de Michel-François et d’Angélique Liagre, décédée à Courtrai le 2 mai 1811. Sa sœur Catherine épousa Jean-Baptiste Dassonville, fils de Jean-François et Elisabeth Lampe . Pierre fut bourgeois de Courtrai.

Ils eurent onze enfants :

aa - Augustine-Joseph DASSONVILLE, baptisée à Courtrai (Saint-Martin) le 9 avril 1786, y décédée le 25 mai suivant.

bb - Marie-Anne-Angélique DASSONVILLE, née à Courtrai le 11 février 1788, y décédée le 3 novembre 1845. Décédée en célibataire en sa demeure au béguinage de Courtrai.

cc - Pierre-Joseph DASSONVILLE, teinturier, né à Courtrai le 22 mai 1789, y décédé le 28 août 1869 à l’hôpital de Courtrai. Il avait 80 ans et était célibataire.

dd - Auguste-Joseph DASSONVILLE, né à Courtrai le 1er novembre 1790. Sur son acte de naissance, son nom est orthographié d’Assonville.

ee – Justine-Séraphine DASSONVILLE, dentellière, née vers 1791, décédée en célibataire à l’âge de 70 ans à Courtrai, le 23 février 1861. L'année de son décès, elle était domiciliée à Courtrai.

f f  - Marie-Jeanne DASSONVILLE, dentellière, née vers 1791.

aaa - Justine-Séraphine DASSONVILLE, fille naturelle de Marie-Jeanne, née à Courtrai le 1er mars 1815. Née de père inconnu, elle a été déclarée par le chirurgien accoucheur. Elle est décédée le 23 mars 1860 en son domicile, rue Basse ville à Courtrai. Elle était célibataire.

gg - Anne-Marie-Philippine DASSONVILLE, née à Courtrai le 23 décembre 1792. Sur son acte de naissance, son nom est orthographié d’Assonville.

hh - Anne-Marie DASSONVILLE, née à Courtrai en 1794, y décédée le 4 août 1794.

i i  -  x DASSONVILLE, né(e) à Courtrai le 14 mars 1795, décédé à la naissance. Le sexe n’a pas été précisé et aucun prénom ne lui a été donné.

j j - Joseph-Louis DASSONVILLE, né à Courtrai le 6 mars 1796, y épousa le 25 janvier 1854, Virginie-Rosalie DUBOIS, dentellière, fille d’Eugène et de Marie Leluc, née à Courtrai le 9 septembre 1810. Joseph était domestique en 1845 et dévideur de fil (personne qui met en écheveau le fil sur le fuseau ou sur les bobines d’un métier à tisser), en 1854. Il est décédé à Courtrai le 18 mars 1856 et était domicilié, rue du Moulin à Courtrai. En 1858, Rosalie y était toujours domiciliée. Elle avait épousé en seconde noces à Courtrai, le 20 octobre 1858, Ferdinand-Joseph Carels.

kk - Ferdinand-Donate DASSONVILLE, né le 12 juillet 1798, au domicile de ses parents, rue de Menin à Courtrai, décédé également à Courtrai le 7 février 1841.

b - Ignace-François DASSONVILLE, né à Courtrai (Saint-Martin), le 9 janvier 1760

c - Marie-Thérèse-Joseph DASSONVILLE, née à Courtrai (Saint-Martin), le 29 décembre 1761. Elle était domiciliée à Bissegem en 1794, mais serait décédée ailleurs, car on n'y trouve pas son acte de décès.

d - André-François DASSONVILLE, né à Courtrai (Saint-Martin), le 23 février 1763, y décédé le 20 septembre suivant.

e - Jean-Baptiste-Joseph DASSONVILLE, né à Courtrai (Saint-Martin), le 18 mai 1764

f  - Jacques-Antoine-Joseph DASSONVILLE, né à Courtrai (Saint-Martin), le 27 janvier 1766

g - Anne-Marie-Joseph DASSONVILLE, né à Courtrai (Saint-Martin), le 13 mai 1767

h - Barbe-Thérèse-Joseph DASSONVILLE, fileuse, née à Courtrai (Saint-Martin), le 26 août 1769, décédée à Mouscron le 20 février 1812. Elle épousa à Mouscron le 31 juillet 1792 Alexis-Joseph VANDEBROUCKE, fils de Jean-Baptiste et de Marie-Thérèse Catteau baptisé à Mouscron le 12 décembre 1759. Il était tonnelier et toujours en vie en 1812, car c’est lui qui a déclaré le décès de son épouse. Barbe-Thérèse ne vivait plus chez ses parents 5 ans avant son mariage et était domiciliée à Mouscron.

aa - Alexis-Joseph VANDENBROUCKE, né à Mouscron le 26 janvier 1793, y décédé le 1er septembre 1803

bb - Marie-Catherine VANDENBROUCKE, née à Mouscron le 22 octobre 1794

cc - Félicité-Joseph VANDENBROUCKE, né à Mouscron le 6 juillet 1797

dd - Henry-Joseph VANDENBROUCKE, né à Mouscron le 16 septembre 1802

ee - Isabelle-Sophie VANDENBROUCKE, née à Mouscron le 1er avril 1804

f f - Célestine-Joseph VANDENBROUCKE, née à Mouscron le 29 mai 1805

i  - Simon-Joseph DASSONVILLE, né à Courtrai (Saint-Martin), le 18 février 1771

j -  Marie-Joseph-Thérèse DASSONVILLE, jumelle de Simon-Joseph, né à Courtrai (Saint-Martin), le 18 février 1771.

k - André- Auguste DASSONVILLE, né à Courtrai (Saint-Martin), le 25 avril 1772.

l  - Isabelle DASSONVILLE, servante, née à Marcke en 1773, décédée à Courtrai le 20 mai 1857. Elle était célibataire.

m - Joseph DASSONVILLE, décédé à Courtrai le 8 mars 1791. Son nom est orthographié d’Assonville sur cet acte.

n - Félicité DASSONVILLE, décédée à Courtrai le 11 février 1838. Elle était célibataire.

4 - Pierre-Léonard DASSONVILLE, baptisé à Mouscron le 26 septembre 1731, décédée en sa demeure section B, le 11 octobre 1805, inhumé le lendemain. Il épousa le 20 janvier 1767, Natalie-Félicité HESPEL, fille d’Antoine et d’Elisabeth Durier. Ce dernier nom est raturé dans l’acte de mariage et remplacé, en écriture plus récente, par celui de Bury. Elle était domiciliée à Mouscron en 1805 où elle est probablement décédée.

Pierre-Léonard eut au moins deux enfants :

a - François-Joseph DASSONVILLE, tordeur d’huile, né à Reckem le 3 février 1768, y décédé 7 mars 1841 en rentier.

Il, fut premier échevin de la Régence de Mouscron de 1815 à 1830. Il est décédé rentier à Mouscron le 7 mars 1841. Il avait épousé à Mouscron le 10 août 1808, Hyacinthe-Crescence-Françoise VANOVERSCHELDE, veuve de Jean-Baptiste Odou, baptisée à Mouscron le 23 août 1776, y décédée le 15 septembre 1836.  Elle était la fille de Dominique-François, notaire et de Marie-Anne-Françoise Vanlerberghe. Elle fut fabricante d’huile et est décédée à Mouscron le 15 septembre 1836.

Ils eurent six enfants :

aa - Pierre-Célestin DASSONVILLE, né à Mouscron le 24 juillet 1809, est décédé après 1841.Il était sous-lieutenant d’état-major à Bruxelles en 1841.

bb - Florine-Sylvie DASSONVILLE, née à Mouscron le 6 février 1811, y décédée le 24 juillet 1854 à l’âge de 43 ans. Elle a épousé à Mouscron le 18 novembre 1839, Louis-Xavier-Joseph DASSONVILLE, fils de Louis-François-Joseph, fabricant d'huile à Halluin et de Julie-Pélagie Vandebeulque. Il était né le 20 juillet 1814 à Halluin dans le Nord de la France qui était son cousin du 5ème au 6ème degré.  voir Nicolas Samain

Son père était né à Mouscron et était fabricant d’huile à Halluin (France). Son grand-père Pierre-François Dassonville, né à Blandain près de Tournai, décédé à Halluin était tordeur d’huile et avait épousé Rosalie Delannoy qui en premières noces avait épousé Alexis-Joseph Dassonville, fils d’André et de Marie-Anne Mullier . Alexis Dassonville était le grand-oncle de Florine.
L’arrière-grand-père de Louis était Nicolas-Joseph Dassonville était né à Bailleul (Nord).

Louis exerça le métier de fabricant d'huile et possèdait au début du XIX ème siècle un moulin à huile situé entre les quartiers de la Gare et du Centre de Mouscron, au n° 42 de la rue de la Station contre la rue Charles-Quint. On le retrouve sur la parcelle n° 948 sur le Plan Cadastral de Popp de 1860. Ce moulin à huile, situé à l'arrière fut exploité par sa famille depuis le début du siècle. Il se maintint dans la vie du village à travers les péripéties des dominations françaises et hollandaises. Il payait pour son moulin, 66 F de patente annuelle.

Louis Dassonville fut un citoyen de bon sens, loyal, modéré et ferme, selon les témoignages de ses contemporains.
Il fut conseiller libéral depuis 1860, devient échevin entrant en fonction le 10 avril 1861 par arrêté royal du 15 octobre  ........ (à revoir à la Bibliothèque Royale : Réf : BD 36273 XIII/1) pour enfin devenir premier échevin de 1863 à 1872.
Les élections communales de 1878 modifient la majorité communale en faveur des libéraux qui emportent six sièges contre cinq à l'opposition catholique. Il est évident que dans un corps électoral censitaire aussi réduit que celui de Mouscron, les intrigues et les positions dans les deux sens de l'affaire Bossut-Delanglez ont pu jouer un rôle décisif. D'autant plus qu'en cette fin 1878, le parti libéral a le vent en poupe à Bruxelles où s'est mis en place le grand ministère libéral Frère-Orban et avant que la loi scolaire Van Humbeek de 1879 n'ait pu produire un effet négatif dans certains milieux libéraux, catholique modérés.
La majorité présenta à la signature royale, la candidature de Louis Dassonville au poste de Bourgmestre de Mouscron qui le devint le 2 février 1879. Les élections communales de 1884 apportèrent une nouvelle majorité au parti libéral et il fut reconduit dans ses fonctions de bourgmestre.
Au cours de cette nouvelle période majoritaire libérale, sous la présidence de Louis Dassonville, le 8 octobre 1880, le conseil vote à l'unanimité une motion qui annule la délibération du 6 juillet 1878, en tant qu'elle érige la Place communale en Place publique. Il vote contre l'achat de la cure au prix de 37.140 F.
A Bruxelles, la majorité libérale a été renversée au début de 1884. Après un premier ministre catholique sous la conduite de Jules Malou de juin à octobre 1884, un nouveau gouvernement catholique fut formé par Auguste Beernaert qui restera chef de gouvernement pendant dix ans.

Louis est décédé à Mouscron, section B, rue de la Station, le 20 avril 1886 à l'âge de 71 ans. Il était toujours bourgmestre de Mouscron. Un portrait de lui aurait été réalisé par le peintre Rémi Coghe. Florine est décédée également à Mouscron le 24 juillet 1954.

Ils eurent six enfants : Flore-Hortence, Louise, Louis, Louis, Hortence et Marie, dont  cinq moururent en bas âge.

aaa - Flore-Hortence-Clémence DASSONVILLE, née à Mouscron le 16 octobre 1840, y décédée à Ixelles (Bruxelles) le 6 mai 1921.  Elle épousa à Mouscron le 19 juin 1865, Ernest-Alexis-Louis-Jules-Joseph MULLIER (Alexis), fils de Jean-Louis-Joseph, fabricant de tabac, épicier et de Justine-Amélie-Stéphanie Coulon, né le 14 janvier 1841. Elle était sans profession et son époux était fabricant d’huile et négociant.

De leur union sont nés 4 enfants :

aaaa - Louise-Marie-Amélie MULLIER, née à Mouscron le 28 août 1867. Elle est née au domicile de ses parents, section B, rue de la Station. C’est son grand-père, bourgmestre de Mouscron qui a rédigé son acte de naissance.

bbbb - Georges-Anthime-Joseph MULLIER, né à Mouscron le 3 mars 1869. Il est né au domicile de ses parents, section B, rue de la Station. C’est son grand-père, bourgmestre de Mouscron qui a rédigé son acte de naissance.

cccc - Maurice-Pierre-François-Ernest MULLIER, né à Mouscron le 29 juin 1870, au domicile de ses parents, section B, rue de la Station, y décédé le 19 juillet suivant.

dddd - Hélène-Julie-Louise-Marie MULLIER, née à Mouscron le 1er septembre 1871, au domicile de ses parents, section B, rue de la Station

bbb - Louise-Clara-Céleste DASSONVILLE, née à Mouscron le 9 janvier 1843, y décédée le 24 août 1851.

ccc - Louis DASSONVILLE, né à Mouscron le 15 décembre 1843, y décédé trois jours plus tard, le 18 décembre.

ddd - Louis-Paul-Alfred DASSONVILLE, né à Mouscron le 27 juillet 1845, y décédé le 24 septembre 1846, à quatorze mois.

eee - Hortence-Marie-Lucie DASSONVILLLE, née à Mouscron le 6 octobre 1846, y, décédée le 8 novembre suivant à l’âge d’un mois.

f f f  - Marie-Julie DASSONVILLE, née à Mouscron le 16 avril 1848, y décédée sept jours plus tard, le 23 avril 1848.

cc - Joséphine-Françoise DASSONVILLE, née à Mouscron le 19 mai 1812, y décédée le 25 décembre suivant.

dd - Louis-François DASSONVILLE, né à Mouscron le 5 février 1814, y décédé le 11 septembre 1817

ee - Floris-Joseph DASSONVILLE, né à Mouscron le 5 février 1816, y décédé le 17 avril 1817

f f  - Cécile-Clémentine DASSONVILLE, née à Mouscron le 22 novembre 1819, y décédée le 1er juillet 1866, célibataire.

 b - Virginie-Joseph DASSONVILLE, née à Reckem le 6 octobre 1769. Elle fut ouvrière et  épousa à Courtrai le 11 août 1795, Pierre-Joseph DUPREZ, ouvrier né à Dottignies le 15 février 1797. Il était le fils de Pierre-Philippe et de Marie-Thérèse Lecomte.

5 - Catherine-Joseph-Aimée DASSONVILLE, baptisée à Mouscron le 4 septembre 1734, décédée après 1770.

6 -  Aimable-Joseph Dassonville, décédé avant 1770

7 - Jean-Baptiste-Joseph DASSONVILLE - DE MYTTENAERE, qui suit en XI

8 - Alexis-Joseph DASSONVILLE, huilier, tordeur d’huile « maître holieur », fut baptisé à Mouscron le 22 mai 1741, y décédé le 8 octobre 1785. Il épousa à Mouscron le 24 août 1769, Rosalie-Joseph DELANNOY, née à Halluin (Nord) le 10 novembre 1747, y décédée le 8 novembre 1837. Elle était la fille d’Antoine  et de Marie-Joseph Demont de Lincelles.

Rosalie Delannoy épousa en secondes noces le 7 novembre à Mouscron, Pierre-François Dassonville, tordeur d’huile à Halluin, né à Blandain le 7 août 1759, fils de Nicolas-Joseph Dassonville (lien à faire ) et de Marie-Joseph Samain, cousin du 3ème au 4ème degré d’Alexis. Il étaient tous deux natifs de Bailleul. De leur union, naquit à Mouscron le 9 octobre 1787, Louis-François-Joseph Dassonville, fabricant d’huile à Halluin, père de Louis-Xavier-Joseph Dassonville - Dassonville, cité ci-dessus.

Alexis-Joseph et Rosalie eurent huit enfants :

a - Marie-Anne-Françoise-Joseph DASSONVILLE, baptisée à Mouscron le 17 septembre 1770, inhumée à Mouscron le 7 novembre 1778.

b - André-Martin DASONVILLE, baptisé à Mouscron le 10 novembre 1772, inhumé à Mouscron le 25 du même mois.

c - Louis-Joseph DASSONVILLE, baptisé à Mouscron le 21 octobre 1773, inhumé à Mouscron le 10 novembre suivant.

d - André-Paul-Joseph DASSONVILLE, baptisé à Mouscron le 25 janvier 1775, inhumé à Mouscron le 28 du même mois.

e - Alexis-Joseph DASSONVILLE, marchand huilier, baptisé à Mouscron le 29 décembre 1775, y décédé le 8 février 1833, épousa à Halluin (Nord) le 1er messidor an XII (20 juin 1804), Pélagie-Joseph VARASSE, née à Tourcoing le 8 janvier 1777, fille de Barthélemy-Joseph, marchand d’huile et de Marie-Catherine Lecoustre. Elle épousa en secondes noces, Pierre-Joseph Montaine et mourut à Mouscron le 6 janvier 1848.

f  - Rosalie-Françoise-Joseph DASSONVILLE, née à Mouscron le 25 juillet 1778

g - Marie-Catherine DASSONVILLE, née à Mouscron le 11 avril 1780

h - Séraphine-Aimée-Joseph DASSONVILLE, née à Mouscron le 18 avril 1782