IV Matthieu DASSONVILLE  -  VAN DEN BERGHE

 

 

 

Matthieu DE SONNEVILLE, file de Pierre Dassonville est né vers 1460, décédé à Mouscron. " fs Pieraert, ende zijn Kinderen " figure dans un registre de Courtrai (A.C.C. Registre van de poorterie van der Stede ende Casselrie van Curtrycke) et (Nord Généalogie n° 126-1994/1 page 94). En 1506, il est tuteur de Belotte (Isabelle) et de Jennette Desperchins (A.C.C. Reg. pup. t 27, de S.).

Il épousa Jeannette VAN DEN BERGHE, qui mourut dans le début de l’année 1553. Dans la déclaration de sa succession, faite le 26 février de cette année (voir ci-dessous), les quatre derniers de ses enfants sont mentionnés comme mineurs.

Matthieu de Sonneville possédait un "lieuchon au cornet du gardin qui fu Denys Secquinele, tenant à la ruyelle et chemin ", contenant 18 verges environ et chargé d’une rente annuelle de 10 sols 8 deniers envers la Pauvreté de Mouscron. Il avait en outre 5 cents de jardin tenus de Saint-Pierre de Lille et chargés d’une sous-rente de 5 sols envers la même pauvreté (A.E.T. Comptes de la Pauvreté de 1522).

 

Ses enfants furent : 

1 - Jacques DE SONNEVILLE - LE CONTE, qui suit en V

2 - Josse DE SONNEVILLE,

3 - Antoinette DE SONNEVILLE,

4 - Hyacinthe DE SONNEVILLE, dite Sintken

5 - Annette DE SONNEVILLE,

 

 

Déclaration de la succession de Jeannette Van den Berghe,femme de Matthieu de Sonneville

 

26 Février 1553

 

Joos Sonneville, fs Matheus, in Lauwe, van der vaderlicke zyde, ende Roughaer Van den Berghe, fs Roughaer, in Roleghem, als vooghden van Jooskin, Thonette, Sintkin en Annette De Sonneville, fs Matheus, bringhen over by, huerlieder eede up den XXVIn dach van Sporckele XVe ende LIII tghoet de voorn. weesen toecommende ende verstofven by den doot ende overlydene van Jaentken Van den Berghe, der weesen moedere, te wetene, de heeft van IIe lants, beplant met fruutboomen ende andere, zonder meer, ende ligghende onverdeelt met huerl. vadere in de prochie van Mosscheroen.

Item ende aenghaende van de inhauelicke cateylen, die zyn gheghaen in de schulden, mits bat de vadere de kinders zuveren moet ende ontlasten van alle de schulden

(A.C.C, Reg. Pupillaire t. 37, ‘t Cruys, Mooscheroen, f° 1 r.)

 

Traduction

 

Josse Sonneville, fils de Matthieu, à Lauwe, du côté paternel, et Roger Van den Berghe, fils de Roger, à Rolleghem, comme tuteurs de Josse, Antoinette, Hyacinthe et Annette De Sonneville, enfants de Matthieu, déclarent sous serment, le 26ème jour de Février 1553, les biens revenant aux orphelins susdits et devenus vacants par la mort et décès de Jeannete Van den Berghe, mère des orphelins, à savoir la moitié de deux cents plantés d’arbres fruitiers au autres, sans plus, et situés, en indivision avec leur père, dans la paroisse de Mouscron.

De même, concernant les meubles qui ont servi à couvrir les dettes ou que le père doit libérer et décharger les enfants de toutes les dettes.